Course d'Orientation, VTT, Trail

VTT'O première!!

Hervé

 

Belle occasion de partir s'évader quelques jours, changer d'air, découvrir les alentours de Besançon lors de ce beau  et chaud WE de la Pentecôte.
Départ samedi matin du Pilat direction Beaumottes-les-pins en Haute-Saône à quelques encablures de la Franche-Comté. 3h de route sans encombre et nous voilà au coeur d'une région paisible et valonnée, où la pierre blanche  calcaire   rappelle le riche passé  de cette région avec les tisserans, drapiers et autres vignerons (XV-XVI siècle).


13h30, on est sur le site de la compétition, où se déroulent 2 étapes des 3 jours de Franche-Comté.
La première, celle du samedi, est l'étape dite courte. Chacun prend ses marques.
Moi aussi. C'est la première fois que je découvre la VTT'Orientation. Et comme officiellement je n'ai pas de feu vert médical pour la pratique du tout-terrain , je me poste sur l'aire de départ et d'arrivée. Je regarde les équipements spécifiques à ce type d'épreuve : le VTT biensûr, mais aussi  le porte-carte ; j'échange avec des coureurs sur la lecture de carte, la tactique de course, bref je me dis que bientôt pourquoi pas moi?!!!


Plus les coureurs défilent, plus je me laisse tenter de participer à l'étape de dimanche. Ce qui me rassure c'est de constater que tous les niveaux en vtt et orientation sont représentés, de la découverte à l'élite.

          Yoann Garde membre de l'équipe de France VTT'O et du club de pélussin

Je n'ai aucun entraînement vtt dans les jambes, je n'ai ni porte-carte, ni puce Sportident, par contre le vélo est bien derrière la voiture, juste au cas où ........ l'envie d'un petit tour me prennait durant ce WE.
Sauf que là, il ne s'agit plus d'un parcours rando mais bien d'un circuit chronométré qui me tente,  sur chemins non balisés et pas forcément bien dégagés, c'est tout l'intérêt de la vtt'o!
Allé, je rejoins l'accueil prendre quelques renseignements pour dimanche, et puis ......... et puis je finis par m'inscrire en open - moins technique et plus court  que ma catégorie prévue.


La journée se termine, retour au camping de Marnay, aux bords de l'Ognon. Plusieurs participants sont également là . La soirée est bien calme, extinction des feux à 22h.

Dimanche, c'est ma première!
8h30 je me rends  à l'accueil pour vérifier mon heure de départ, on m'avait promis le matériel adéquat, tout est là c'est super, merci l'organisation!!
Cette fois j'y suis,  l'excitation et aussi une légère appréhension sont bien palpables. Pourvu que je ne fasse pas de chute, ce serait dramatique pour mon genou après ces 4 mois passés à rester prudent après l'opération. Mais très vite cette crainte s'efface de ma pensée, et je monte sur le vélo m'échauffer les jambes car elles seront mises à rudes épreuves les pauvres, voilà plus de 5 mois que n'ai pas participé à une épreuve chronométrée.
9h15 je rentre dans l'aire de départ, toutes les minutes, une coureuse ou coureur est appelé(e) dans un ordre bien déterminé. Je repère une féminine (D20) de l'équipe de France qui pars 6minutes après moi, on discute vite fait.
"9-30"!! C'est mon pré-appel! Encore 1 minute d'attente, et enfin je peux consulter la carte en 2 feuilles avant de pointer mon départ pour le parcoursC.


Le principe est simple, partir du triangle "départ" et pointer les balises dans l'ordre indiqué, uniquement en conservant les chemins tracés sur la carte. Oui d'accord mais bon, lire la carte en roulant  c'est pas franchement  évident. Choisir le bon chemin sans avoir trop de dénivelés et aller le plus vite possible voilà l'enjeu de la vtt'o!!
Première balise pointée, ouf! Rassurant diront certains. Je m'embarque sur un chemin "petits pointillés", en principe moins roulant, et bien je confirme : plutôt pleins de ronces, tanpis je continue au risque de crever, ça passe! Je retrouve un sentier plus large, ...mais alors, que de grosses ornières, pas du tout simple et là je joue sécurité,  chute interdite. Allé je repars et c'est là que je croise un jeune de 12-13ans complètement perdu sur son vélo à tenter de réparer. Je m'arrête. Un peu de mécanique pour qu'il puisse repartir et pas abandonner à 500m du départ, ce serait malheureux pour lui.
Bon c'est pas tout, mais voilà 10 minutes que je suis parti, et je traine un peu! 
"Tiens salut comme on se retrouve!!" D'accord, c'est la fémine de l'avant départ, elle m'a repris les 6 minutes d'écart! Bien vu mon gars! Je reste à son contact et j'arrive à la passer dans une montée. On se croisera à plusieurs reprises. C'est assez fréquent de faire un aller-retour sur un même chemin pour trouver une balise.


Après 4 balises je m'habitue à la lecture de la carte, j'arrive à anticiper mes choix de traces, tout se passe bien, les balises s'enchaînent. Je retrouve mon esprit compétiteur, j'attaque dans les côtes, reste prudent en descente, je suis bien. Les conditions météo sont idéales, je savoure vraiment, je ne ressents aucune gêne au genou.


Au bout d'1h de course, je commence quand même à accuser le coup, les cuisses ne répondent plus trop, il me reste 5 balises à chercher. La fin est plus difficile, manque de lucidité, je ne prends pas le bon chemin, obligé de faire demi-tour. Je perds des minutes, même si le chrono n'est pas un objectif en soi. Je retrouve une portion bien roulante, il me reste  3 balises assez proches les unes des autres. Je me force à accélérer, personne ne me double plutôt encourangeant. Encore deux, encore une, terminé!! Je suis ravi, je me suis régalé, aucun souci mécanique.
Ah, voilà la féminine qui termine aussi, finallement je n'ai pas récupéré mes 6 minutes, seulement 3 mais une belle satisfaction quand même.
Je file vidanger mon doigt électronique : aucun poste manquant, 1h44 de course pour 566m D+ et 21km au compteur contre 10km900 en suivant la trace rouge! Pas trop mal pour ma première!!
On fini la matinée à discuter des choix des parcours, manger une saucisse avec une boisson gazeuse! Un super moment. Une matinée parfaite, merci à Daniel pour le prêt du matériel, au
vhso organisateur de cette épreuve.
Je suis conquis, la prochaine fois je cours dans ma catégorie, avec un peu d'entraînement ça devrait le faire.

Lundi c'est récup!

Finalement, le retour dans le Pilat est repoussé d'une journée. Plutôt que d'aller à la 3eme épreuve vtt, ce sera canoe sur l'Ognon avec ma chérie. Une ballade de 2h sur le cours d'eau local avec ses pêcheurs et nombreuses îles.
Un beau WE choc qui me laisse penser qu'un mini raid  reste envisageable d'ici la fin de l'année....   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
Y
Ca fait plaisir de lire ça !! Peut être un p'tit tour du côté du Raid Saucona fin septembre alors ???
Répondre