Course d'Orientation, VTT, Trail

Pilat Winter Trail 2010

Hervé
2010-01-24 001En ce dimanche 24janvier, je me lève à 6h00. Petit déj' copieux et c'est parti direction Marlhes pour 1h de route. Arrivé dans le secteur je laisse l'automobile à la Chapelle Marcellin Champagnat, à 1km de la salle, idéal pour entamer le réveil musculaire.

Je suis largement à l'heure, le temps de récupérer le dossard, de m'installer dans les gradins, je tourne je vire. J'en profite pour parcourir le stand Raidlight. J'aime bien avoir du temps devant moi, histoire de ne pas se rajouter inutilement de stress avant le départ.



Bientôt, je croise Arthurbaldur, Ah salut ça va? ça va et toi, bien! Bon et t'es seul? Euh non Oslo est par là et Taz dort encore, Ah bon! Après avoir échangé durant de longs moi sur la toile, voilà du concrêt, on se sert la palluche et c'est plutôt sympa. Bon et sinon un petit échauffement? Ohla on a encore le temps, bon très bien. Finallement je pars faire quelques foulées à l'extérieure, histoire de prendre la température, et puis il commence à y avoir du monde dans cette salle.
9h00 approche c'est le départ du 33km, le départ des cadors qu'ils disent dans le Flyer raidlight. Du coup je sors à la rencontre des Laval, Guichard, Jacquerod et autres moins connus. Le départ est donné, les premiers reviendront 2h30 plus tard.
2010-01-24 départ2j'admire la décontraction de nos compères Taz le Diable, Arthurbaldur et Oslo au moment du départ, la pression c'est pour l'arrivée!!

Voilà du coup la salle se trouve bien moins remplie, je fini de me préparer, jette un dernier coup d'oeil sur le parcours, et à mon tour l'heure du départ est arrivée.
RTT2010profil.jpg9h30, tous les coureurs du 23km se placent derrière l'arche de départ et c'est parti. 353 fou-furieux prennent la direction de Chaussitre et la Tourbière de Gimel.
Le 1er kilomètre sur bitume permet de se mettre en jambe et de quitter le village de Marlhes avant d'entamer les chemins enneigés et par endroits verglacés.
2010-01-24-010.JPG
Pendant 7kms, le terrain est assez roulant, je suis bien et reste calé dans les foulées de celui qui me précède. Bientôt arrive la montée de Chaussitre. Là, changement de régime, gros embouteillage, ça marche jusqu'au sommet. Du coup j'en profite pour me ravitailler : dattes, cacahuettes, boisson.
2010-01-24-012.JPG
Arrivé au niveau de la Croix, je quitte la trace, une bonne portion plate puis descendante me permet de relancer avant de retrouver la poudreuse, dans laquelle il est très difficile de courir.
S'en suit une bonne descente où je peux allonger la foulée dans 30cm de neige, un vrai régal. J'arrive au 1er ravitaillement, je m'arrête, sors ma belle Eco-tasse© Raidlight, m'enfile 2 pâtes de fruits et repars en sirotant mon coca.
Pendant presque 2 kilomètres, c'est la queue leuleu : une monotrace dans 40cm de poudreuse. Ça ne va pas vite du tout, j'aimerai bien passer, mais bon, inutile de forcer le passage comme certains qui choisissent de défier la poudreuse.
2010-01-24-013.JPG
On atteint enfin un sous bois qui nous amène en direction de la scie de Gimel, tout en descente. Arrivé dans le creux, c'est magnifique, les arbres sont recouverts de givre, le soleil perce à travers les brumes et se reflète sur les eaux gelées. Un vrai tableau. On emprunte de longues passerelles pour contourner la tourbière, tout ça dans un bon rythme, je savoure ce moment,  j'en oublie même de sortir mon appareil photo!.
2010-01-24-014.JPG
Arrive la jonction des 23 et 33km à la sortie de Gimel. Là un petit coup de cul m'attend, alors que tout le monde semble commencer à accuser le coup, un 33 nous enrhume, hasard du timing c'est Christophe Jaquerod.
A peine le temps de le suivre du regard et hop, disparu, il envoie le bougre.
La montée n'est autre qu'une piste de ski de fond, j'arrive à relancer et repars en courant pour atteindre le point culminant du parcours à 1280m. Que tout le monde se rassure, je n'avais aucune prétention de rattraper notre Suisse national!
Dans la montée, je double un coureur qui se plaignait de la lenteur de la troupe dans le passage de la poudreuse. Vous vous souvenez? Je m'amuse à penser règle n°1 : dans la poudreuse, rien ne sert de doubler, mieux vaut rester patient!! Sinon....!!
Une fois au "sommet", je bascule dans la longue descente jusqu'à St Régis du Coin. Plusieurs 33 me passent, mais tout va bien, je ne cherche pas non plus à trop prendre de vitesse, pas de risque incongru.
Au 2eme ravitaillement, j'en profite pour prendre une soupe, la fatigue commence à s'installée, il est tout de même presque midi et à cette heure-ci, le petit dej' est bien loin. Je reste 3-4 minutes et attaque une descente bien rapide puis une grimpette plutôt casse pattes - la dernière, alors je marche d'un bon rythme, mais que ce 100m de D+ sur 1km achève bien son monde. En haut de la bosse, il reste 2km500, c'est bon ça va aller, je peux finir relâché, j'arrive à doubler quelques coureurs, retrouve la portion goudronnée qui nous amène à la ligne d'arrivée.

2h39, c'est terminé, bien content, fatigué mais pas crâmé, une sacrée bonne chose. Je fais un petit tour au ravito d'arrivée et file dans la salle.

2010-01-24-016.JPGJe m'enchaine aussi sec une séance d'étirements, tout en jetant un oeil sur les arrivants.
Plus tard je retrouve Oslo qui en a fini avec le 33. Taz le Diable et Arthurbaldur nous rejondront dans la longue queue pour atteindre la tartiflette. Quelques clichés souvenirs de notre rencontre et hop on file à l'extérieur prendre une mousse en guise de café. Parait que le houblon c'est bon pour éliminer les toxines!!

Voilà une belle journée deTrail qui s'achève, de belles sensations, de belles rencontres, tout comme j'aime!!

Bilan course :
  distance pour 750mD+ chrono vitesse
km/h
allure
min/km
vainqueur 23km 2h04 11.1 5.4
moi (71/354) 23km 2h39 8.68 6.9
Pour tous les résultats, c'est par !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
A

Hello m'sieur, je prends le temps de relever la tête cinq minutes pour lire ton cr ... Je suis overbooké. Bon, comme d'hab... C'était cool de pouvoir partager une petite mousse ensemble. L'année
prochaine, ton genou sera au top récup, tu pourras venir avec nous sur le long. :)


Répondre
B

Eh bien la forme est ENFIN là ! et même pas mal aux guibolles, trop bien ! Bonne récup avant les prochaines échéances...


Répondre
O

C'était bien sympa de t'avoir rencontré pour de vrai :) Un bon petit dimanche et tu as bien envoyé l'air de rien, 71/354 c'est très bon ;) récupère bien et à la prochain !


Répondre
T

sinon bravo tu retrouves la fome !


Répondre
T

Il parait oui que le houblon s'est bon...
On ne se ferait pas un raid rue therme ??


Répondre