Course d'Orientation, VTT, Trail

Trail de la Côte Roannaise

Hervé

affiche-renaison-2013Sans rire voilà 2 ans que je n'avais pas pris de départ sur un trail de plus de 30km, c'était celui des Piqueurs à St Jean les Ollières (63) en 2011. Ce samedi matin, je me rends donc à Renaison pour les 37km - 2000mD+ du trail de la Côte Roannaise. L'occasion de me remettre dans une ambiance "trail" différentes des courses d'orientation, de me tester physiquement et de lancer la préparation pour les futurs trails cochés au calendrier.

Météo très humide, neigeux même sur les 3/4 du parcours, décidément les we ne sont pour l'instant pas des plus printanniers.

 

 

 

On se retrouve une 100aine de coureurs par +3°C pour le départ, coup de pétard à 8h30 pile poil et c'est parti, faut dire que sous la pluie pas grand monde n'a envie de s'attarder.

départD'emblée on attaque par une longue bosse de 8km-500d+, je me cale alors sur une allure qui me permet de courir durant toute la montée. Avant le 1er ravito, petit single bien sympa dans la neige, qui commence à former une belle petite couche, la pente s'accentue encore pour nous mener à plus de 1000m d'altitude. Après ce premier arrêt, je me retrouve rapidement seul, j'enchaine par une longue descente puis une nouvelle bosse avant d'atteindre le 2d ravito. J'en profite pour bien m'alimenter car les choses sérieuses restent à venir, je ne traine pas non plus car le froid peut vite me jouer des tours.

Toujours seul, et après plusieurs passages à gué et une belle traversée de prairie,  j'entame la grosse difficulté du parcours : une montée directe dans le bois +150m. J'aperçois alors un coureur à mi-pente que je ne quitte pas des yeux, le dépasse et relance de suite. Avant la fin de cette 4ème bosse j'arrive à lâcher un nouveau coureur, il reste alors une dizaine de kilomètres à parcourir ce qui m'incite à bien rester prudent. Arrivé au dernier ravito, j'encourage Nico -du club de co- qui a mal au bide vraiment mal en point. Dernière petite montée avant de basculer vers l'arrivée par une longue piste forestière, il me reste encore un peu de jus pour revenir sur quelques coureurs et franchir la ligne d'arrivée en 3h40 et une belle 10ème place!

profil35km

Voilà une course où je me rassure, un défi physique que j'ai réussi à bien gérer au vu des conditions météo compliquées, je sais désormais les spécificités trail que je dois améliorer : vitesse et descente.

tous les résultats et autres infos sur le site  http://trailcoteroannaise.over-blog.com!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires