Course d'Orientation, VTT, Trail

Coup de froid O'bivwak 2013

Hervé

Eh ben voilà déjà 2 semaines de passées depuis notre périple au Raid Orientation qui avait lieu dans le Vercors sur la commune de Villard de Lans.

Avec Anne nous sommes engagés sur le parcours B et cette édition 2013 restera de toute évidence dans les mémoires.  Au départ de la course, les conditions météo sont peu favorables, pluie, bourrasques de vent et températures aux alentours de 5°C.

prise-def.jpgLa prise de déf' est expéditive, le contexte nous pousse à trainer le moins  possible, le report des postes se fera au fur et à mesure de notre avancée. On démarre bien notre course, pas d'erreur sur les premières balises. Le tracé nous emmène sur les hauteurs de la station à 1700m d'altitude, sauf que là, les choses se compliquent. Au fur et à mesure de la montée, la pluie se transforme en neige, et je ressens vraiment le froid -accentué par le vent- me saisir, la machoire enkylosée et de moins en moins de sensibilité aux doigts des mains. Une fois le poste bippé je veux absolument m'arrêter pour reporter de nouveaux postes avant d'être complètement frigorifié, mais cette tactique s'avèrera être un très mauvais choix :
1- parce qu'on a prit encore plus froid à l'arrêt qu'en courant,
2- parce qu'on a hésité trop longtemps à s'équiper de nos gortex qu'on souhaitait conserver au sec pour le soir et
3- parce que j'ai complètement foiré mes reports, incapable de tenir mon carré et pas lucide du tout
Moralité, on a perdu trop de temps sur cet arrêt (plus de 20min) pour un report qu'il a fallu refaire 1h plus tard après avoir cherché un poste 30minutes dans une zone où personne n'était là. Coût de l'arrêt au sommet près de 50min, que de regrets!

Dommage car hormis les conséquences de ce coup de froid, notre course est dans l'ensemble encourageante, nos  temps intermédiaires prouvent que physiquement on était présent, malheureusement le manque d'expérience nous a encore été fatal.

Du coup on rentre au bivouac 1h16 après les 1ers, avec une météo toujours aussi exécrable.

evacuation.jpgSans tarder, on monte notre tente, on se change pour être au sec, et c'est sous la toile qu'on chauffe notre popote. A l'extérieur les premières rumeurs d'une évacuation du bivouac  laissent place à la décision officielle, la course est stoppée à la fin de cette 1ère étape et tout le campement est évacué sur Villard .

Sentiments étranges mais finalement décision incontestable, trop de risques avec les enfants présents sur l'épreuve, beaucoup d'hypothermies recencées dès les premières heures, bref une 32e édition marquée par les aléas climatiques..... on reviendra!!

Pour connaitre tous les résultats ..... http://www.obivwak.net/ !

 

Obivwak_carte_2013.jpgla carte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires